Navigation und Service

Côte d'Ivoire

La maladie à virus Ebola (MVE) ainsi que d'autres maladies virales hémorragiques sont au cœur des activités du projet EFFO, qui est financé par le Ministère fédéral de la Santé (Allemagne). Les connaissances et les pratiques enseignées et transmises par le projet dépassent néanmoins largement le cadre d'Ebola et peuvent être directement reliées aux projets en cours à l'Institut Robert Koch en Côte d'Ivoire.

Le projet EFFO a notamment pour mission de former le personnel clinique dans le domaine de la MVE, des mesures générales d'hygiène et de l'équipement de protection individuel. Le projet EFFO s'inscrit, avec d'autres projets, dans un dispositif global. L'identification et la prise en charge des cas de suspicion de MVE et d'autres patients infectieux dans les centres de secours, la fiabilité du diagnostic de laboratoire et un système de surveillance efficace forment un tout cohérent bien qu'ils fassent l'objet de projets distincts. La procédure de ces projets s'accorde en tous points avec les directives nationales.

La Côte d'Ivoire est notamment limitrophe de la Guinée et du Liberia, deux pays qui ont été particulièrement touchés par Ebola en 2014 et 2015. C'est ce voisinage direct qui a conduit l'organisation mondiale de la santé (OMS) à classer la Côte d'Ivoire comme pays particulièrement exposé.

La "menace Ebola" fut également le déclencheur d'une aide ponctuelle de l'Institut Robert Koch dans le cadre du "Programme allemand de partenariat d'excellence en matière de sûreté biologique et sécurité sanitaire". Un laboratoire école a ainsi été créé à Bouaké avec pour mission de former le personnel de laboratoire d'ici fin 2015. Le projet est financé par le Ministère fédéral des Affaires étrangères allemand.

Indépendamment de l'apparition d'Ebola, le réseau ANDEMIA a été mis en place en Afrique de l'Ouest. L'acronyme allemand ANDEMIA signifie en français "réseau africain pour l'amélioration des diagnostics, l'épidémiologie et la gestion des agents infectieux courants". Ce réseau de recherche sanitaire soutenu par le Ministère fédéral de l’Education et de la Recherche (BMBF) s'est donné comme mission d'étudier les syndromes endémiques de la région tels que les fièvres d'origine inconnue et de développer des mesures ciblées de lutte contre les maladies infectieuses sur la base de nouvelles avancées scientifiques. Cette approche s'intéresse à l'interaction entre la médecine humaine et animale (One Health): ANDEMIA étudie le potentiel zoonotique de germes pertinents et peut fournir des données utiles au contrôle des éventuels réservoirs de maladies animales. Ce dernier point est d'une importance cruciale notamment en cas d'épidémie d'Ebola.

Date: 01.09.2015

Projet

  •  

Manuel

  •  

Bur­kina Faso

  •  

Sénégal

  •  

L'Institut Robert Koch est un Institut fédéral
relevant du Ministère fédéral de la Santé

© Institut Robert Koch

Tous droits réservés, sauf indication contraire explicite.